top of page

Valeurs*

Responsabilité

La consultation philosophique n'est pas une thérapie. L'effet d'un entretien philosophique peut être thérapeutique, mais le philosophe praticien n'est pas un clinicien, il ne fait pas d'interprétations et encore moins de diagnostics sur "l'état de santé philosophique" de ses visiteurs. À la fin d'une séance, le philosophe praticien peut proposer des lectures, des podcasts, des films, des exercices de pensée... En aucun cas ses conseils doivent être considérés comme des traitements.

Egalité

Parce que le philosophe praticien n'est pas un clinicien, ni un thérapeute, il traite l'objet de discussion sur le même pied d'égalité que ses visiteurs. Ensemble, ils avancent dans un dialogue dont ils ne connaissent pas le parcours à l'avance. Le philosophe praticien questionne avec son expertise philosophique. Ses visiteurs sont invités à contribuer au dialogue. L'entretien philosophique est un espace de découverte pour tous les participants.

Liberté

Sans remise en question des idées avancées, le dialogue n'est pas possible. Nourrir le doute est une des vocations de la philosophie pratique, ainsi que sa contribution à la vie d'une société plurielle et complexe. En philosophie on apprend que la recherche de la vérité est plus importante que la vérité. Les parties prenantes sont libres de mettre un terme à la collaboration à tout moment.

Confidentialité

Toute forme d'enregistrement des entretiens est interdite, sauf accord donné explicitement par toutes les parties.

Le philosophe praticien n'est pas tenu au secret professionnel, ni au secret de fonction. La confidentialité est un devoir moral qui le lie à sa conscience personnelle d'abord, à ses visiteurs ensuite. S'il est mis au courant d'informations susceptibles de mettre en danger la santé d'autrui, il communiquera à ses visiteurs sa décision concernant le traitement de ces informations (transmettre à qui de droit ou pas). 

* Sont ici explicitées les valeurs générales de la philosophie pratique. Au début de chaque mandat, un accord (écrit ou oral) est conclu entre les parties sur les principes qui guideront leur pratique philosophique commune.

bottom of page